Bonbons Nantais -Le Passage Pommeraye.

Publié le par dominique

Les Berlingots Nantais .

 

Vues et Tableaux de Nantes.


Le Passage Pommeraye .







Dans la première moitié du XIXe siècle, les rues de la Fosse, Crébillon et Jean-Jacques Rousseau forment un triangle coupé par deux venelles, la rue du Puits d'argent et le passage du Commerce. L'ensemble est composé d'immeubles vétustes et de cours insalubres. C'est là qu'un jeune notaire ambitieux, Louis Pommeraye, a l'idée de construire un passage couvert comme ceux qui fleurissent à Paris depuis 1820. Ils représentent un confort considérable pour le piéton qui doit affronter des rues sans trottoir, exposées aux intempéries.

A partir de 1837, Charles Guilloux, restaurateur, et Louis Pommeraye commencent à acquérir les terrains et immeubles qui leur permettront de mener à bien leur vaste projet immobilier. En 1841 est créée la société Pommeraye et Cie dont Louis Pommeraye est gérant. Avec 31 autres actionnaires, ils réunissent le capital nécessaire, 500 000 francs. Les architectes Jean-Baptiste Buron et Hippolyte Durand-Gasselin réalisent les plans de l'édifice : « Ils prennent le parti de créer trois niveaux, qui permettent d'absorber via un grand escalier la forte déclivité du terrain, tout en faisant de la place pour installer davantage de commerces. Ce passage sur trois niveaux est unique en Europe », explique André Péron, auteur du livre « Le passage Pommeraye » (éditions Coiffard).




Commenter cet article